La remise du diplôme d’école associée

 

Pour un dialogue des cultures

 

C’est le 23 avril 2003 que l’Athénée de Luxembourg a été officiellement admis comme premier lycée luxembourgeois au Réseau des Ecoles associées de l’UNESCO. Lors d’une séance académique, le Président de la Commission nationale pour la coopération avec l’UNESCO, Monsieur Jean-Pierre Kraemer a remis le diplôme d’admission au Réseau des Ecoles associées au directeur de l’Athénée, Monsieur Emile Haag. Ce fut ensuite au conférencier, Monsieur Theo Sommer, Editor-at-large de l’hebdomadaire « Die Zeit » de parler devant les élèves et des personnalités du monde politique, culturel et religieux sur le sujet « Dialog oder Kampf der Kulturen ? ».  Ce sujet revêtait une importance toute particulière au vu des événements du 11 septembre 2001. Le conférencier invitait son jeune public à réfléchir à la notion de l’autre et en appelait à la tolérance et à la raison.

 

«  Die Attentate des 11. September sind sicherlich nicht », so Theo Sommer, « der Anfang eines solchen Konflikts der Kulturen. » Man müsse alles daran setzen, um einen Krieg dieser Art zu vermeiden und um Brücken zu bauen anstatt Schützengräben auszuheben, um zu lernen, Differenzen zu leben. Man muss auf allen Seiten die Vernunft mobilisieren. Dieser Dialog muss nicht nur mit dem islamischen Kulturkreis geführt werden, sondern auch mit den zahlreichen Muslimen, die seit jeher in unserer Gesellschaft leben. Es wird also darum gehen, Identität mit Integration zu verbinden.

„ Wir sollten uns davor hüten, uns selber Kreuzzüge auszusuchen. Abwehr und Eindämmen ist eines, missionarischer Gegenangriff ein ganz anderes. Dennoch sollen wir nicht nur Toleranz üben. Toleranz muss durch Anerkennung ersetzt werden. Ihre Anerkennung in ihrem Anderssein ist eine Grundlage, auf der ein Dialog der Kulturen aufgebaut werden kann“, so Theo Sommer (Luxemburger Wort, 2. April 2003)

 

L’Athénée conçoit son admission au Réseau des Ecoles associées de l’UNESCO comme un engagement moral à inscrire les valeurs humaines dans son cursus scolaire. Conformément à la mission de l’UNESCO, il s’agit de prévoir des activités visant à aborder les valeurs de respect de l’autre et de tolérance, à développer la compréhension d’autres peuples et cultures, à sensibiliser les jeunes aux responsabilités qui leur incombent en tant que citoyens du monde, à promouvoir la paix.