Les antécédents

 

 

                                            EIRHNH  Peace, Paix, Friede   Pour une culture de la paix

 

L’aventure « UNESCO » de l’Athénée a débuté en octobre 1990 lorsque, sur initiative du président de l’Assemblée nationale française de l’époque, Monsieur Laurent Fabius, et du directeur général de l’UNESCO, Monsieur Federico Mayor, fut organisé le premier parlement mondial des enfants. 350 jeunes venus de 175 pays  et parmi eux, deux Luxembourgeois dont un élève de l’Athénée, se sont retrouvés à Paris pour élaborer ensemble le «  Manifeste de la Jeunesse du XXIe siècle » où ils ont défini leurs attentes en matière de paix, de solidarité, d’éducation et de culture, d’environnement et de développement économique et humain pour le XXIe siècle.

 

 

C’est suite à cette rencontre internationale initiée par l’UNESCO que l’Athénée de Luxembourg a décidé de rejoindre le Réseau des Ecoles associées de l’UNESCO et d’inscrire l’éducation à la paix dans son profil scolaire.

Encore a-t-il fallu élaborer un projet, définir des stratégies, mettre en place une structure avant que l’Athénée ait pu rejoindre, comme premier lycée luxembourgeois, les 6000 écoles associées de l’UNESCO.

 

Ainsi, tout au long des années précédant l’admission officielleau Réseau desEcoles associées de l’UNESCO, des activités avaient été organisées sous le thème de EIRHNH  Peace, Paix, Friede   Pour une culture de la paix

Les élèves avaient notamment visité les lieux des différents cultes et les locaux de la loge maçonnique avant de participer à une grande table ronde réunissant des représentants des communautés religieuse et laïque autour du thème

«  Wëlle mir dann iwwerhaapt Fridden ?