ERASMUS+ à l’Athénée

Les projets européens COMENIUS se terminant à la fin de l’année scolaire 2014-2015, les projets ERASMUS+ ont pris la relève. Monsieur Salentiny m’en a confié le travail de mise en œuvre et de coordination. Avec enthousiasme j’ai relevé le défi et je me suis lancée dans l’aventure.

Après avoir pris contact avec l’agence nationale ANEFORE, j’ai commencé à remplir les formulaires en étroite coopération avec notre direction pour aboutir à un projet ERASMUS+ « KA1 Mobilité des Enseignants ». Intitulé « Accompagnement et Organisation » notre projet a été accordé et il a débuté au mois de mai 2015 pour s’étendre sur une durée de deux ans.

Le projet en question est étroitement lié au contexte scolaire. Etant donné que la population scolaire et le monde externe ont énormément évolué ces dernières années, il convient d’ajuster les mesures dites de remédiation et d’orientation ainsi que les moyens et les méthodes de communication. Il est donc nécessaire d’adapter nos offres à ces nouveaux besoins. Des stages d’observation et/ou formations de nos enseignants pourront répondre à cette demande.

Les objectifs de notre projet sont les suivants :

  • Optimiser l’offre et l’organisation de l’encadrement (appui/tutorat/orientation) afin d’améliorer les résultats scolaires des élèves et de les rendre plus à l’aise et motivés.
  • Offrir des cours extra-scolaires et extracurriculaires aux élèves qui montrent de l’intérêt pour des cours spécifiques plus poussés : pour atteindre ce but il faut à la fois des élèves motivés et des enseignants prêts à s’investir dans de nouvelles aventures.
  • La communication au sein du lycée, mais également au-delà avec les élèves, leurs parents ainsi que le dialogue avec le monde du travail peuvent être améliorés ; dans ce domaine il s’agit de trouver des moyens et méthodes permettant de donner satisfaction à tous les partenaires concernés à travers de nouvelles démarches.

Les participants de l’Athénée sont motivés à aboutir à un résultat permettant d’apporter de nouvelles idées au lycée dans les domaines décrits plus haut. Les différents participants s’intéressent en particulier à l’un ou l’autre de ces volets. Les uns feront ainsi des stages d’observation dans des lycées, alors que les autres participeront activement à des formations. Ce qui est primordial dans les projets ERASMUS+ c’est la propagation de nouveaux acquis.

A long terme nous escomptons que des démarches faites par les participants répondront aux besoins détectés à l’heure actuelle et que les changements se verront dans l’organisation de la vie quotidienne du lycée.

En tout notre projet a engendré 11 mobilités, toutes en accord avec la direction et inscrites dans le programme ‘Mobility Tools’. Chaque participant est tenu à faire un rapport en ligne à l’issue de chaque activité à l’étranger.

 - Thomas HALSDORF et Marc PUNDEL: IB workshop ‘Managing the Extended Essay’; FLORENCE (ITALIE); 22.04 – 24.04.2016

 - Pierre WEBER: Mathematics HL workshop DP Cat. 1; AMSTERDAM (PAYS-BAS); 24.-26.6.2016

 - Myriam GESSNER et Jean-Louis GINDT: The ERC Congress ‘Resuscitation 2016 – with special focus on education’ REYKJAVIK (ISLANDE): 23.-26.09.2016

- Marie COLLEAUX, Diane JACQUES et Nancy JANSSEN : Structured Educational Visits to Schools / Institutes & Training Seminars in Finland; 9.-15.10.2016

- Danièle DISIVISCOUR, Nancy JANSSEN et Maria VIEIRA DE SOUSA : stages d’observation à LISBONNE (Portugal) : Escuola Secundaria de Camoes au centre historique de Lisbonne et l’Agrupamento de Escolas Patricio Prazeres dans la banlieue défavorisée de la capitale ; 26.-28.01.2017 

Les séminaires, les conférences tout comme les visites de lycées et les formations dans maints pays nous ont permis de nous familiariser avec des mentalités et méthodes différant des nôtres. Pourtant toutes les expériences, bien que souvent très intéressantes, ne se prêtent à une transposition immédiate dans notre lycée. Il en va autrement pour les formations IB qui s’avèrent plus aisément transposables à notre lycée: le système étant international, les participants peuvent agir comme agents multiplicateurs au sein des classes internationales de notre établissement. De surcroît on pourrait s’imaginer une coopération plus étroite entre le système luxembourgeois et le système international. En ce qui concerne les autres mobilités, chaque participant retient un certain nombre de points qui en accord avec les objectifs formulés dans notre projet ERASMUS+ pourraient être adaptés et faire partie intégrante de nos pratiques quotidiennes.

Une autre retombée non négligeable de telles rencontres internationales est sans doute l’échange très fructueux portant sur le vécu professionnel avec les autres participants. Ces observations critiques serviront sans doute de base de réflexion et de discussion dans d’autres écoles.

Par conséquent toutes les expériences ainsi que les nouveaux savoirs acquis seront mis au service de l’ensemble de la communauté scolaire ; ambassadeurs de l’Athénée à l’extérieur, les onze participants insufflent à leur tour un nouvel élan à l’un ou l’autre projet au sein de notre lycée.

Nancy JANSSEN

Responsable des projets ERASMUS+ à l’Athénée